3 pistes concrètes pour libérer vos équipes et, votre posture !

 

quelle-directionManager, Directeur, Dirigeant, Responsable, ou Leader, si vos questions sont :

  • Comment rendre ses collaborateurs acteurs et responsables ?
  • Comment obtenir l’adhésion aux objectifs ?

Et bien, changer de formulation et avec, de posture ! 😉 Pour citer Alexandre GERARD dans son article “Entreprises libérées … Alerte Générale !”, la question du patron qui veut libérer ses équipes tourne autour de “qu’est-ce que je vais laisser faire” plutôt que “qu’est-ce que je vais faire…’’. De même, ce n’est plus “comment motiver les collaborateurs ?” mais “quel cadre co-construire pour que les collaborateurs gardent et développent leur motivation naturelle ?” (cf motivation intrinsèque de Daniel H. Pink).

1. Laisser les salariés s’auto-organiser (sur le Comment ?) après avoir expliqué votre Vision (le Pourquoi les choses doivent être faites ?)

Ce changement de posture pour un directeur n’est pas simple à opérer car, adepte d’être le garant des résultats, de l’organisation, de fixer les objectifs, de fournir des solutions aux problèmes qu’on lui soumet, il est à présent question d’appliquer “le management par la confiance” moins cher que “le contrôle” comme dit Jean-François ZOBRIST et laisser à ses collaborateurs un réel espace de liberté pour innover et se débrouiller pour trouver les solutions qui leurs conviennent… Comment faire ? Cela peut être de répondre à des questions de ses collaborateurs par des questions : “je ne sais pas, et vous comment feriez-vous ? Qu’est-ce qui vous paraît le plus adapté ?”. Changement de posture : on parle souvent de passer de position Haute à position Basse !

2. Identifier ses Talents pour créer le plus de valeur et garder une assise

Et puis, si mes collaborateurs s’auto-organisent : quelle est ma valeur ajoutée ? Il devient alors bon de s’interroger sur ses Talents pour se mettre dans la posture où j’y fais le plus appel. Et remplir le vide qui se crée en lâchant-prise du contrôle. Honnêtement, il vaut mieux que vous trouviez à vous occuper lorsque vous arrêtez de tout décider pour vos équipes, elles vous remercieront ! 😉

3. Etre à l’écoute de ses collaborateurs

Comme le répétait Jean-François ZOBRIST au séminaire du 2 Avril dernier aux Arts & Métiers, il n’ y a pas une méthode pour libérer et rien de tel que faire son tour de l’usine pour être au fait des réalités de sa société. Chaque entreprise, chaque dirigeant,96323883 chaque collaborateur doivent ensemble trouver les solutions qui conviennent et avancer au fur et à mesure de l’évolution de leur contexte d’entreprise. Cela signifie  être en ouverture et écoute de soi et des autres : faire différemment de ce que l’on a fait jusqu’à présent, laisser des collaborateurs s’auto-organiser pour avancer sur un sujet qu’on pilotait auparavant. Dernier point, être une “simple” ressource, si besoin, pour aider ses collaborateurs à avancer : c’est ce qui est mis en place chez HCL Technologies où Vineet Nayar a renversé la pyramide hiérarchique dans un groupe de 77 000 salariés et où les managers sont évalués par leurs collaborateurs et ça marche ! D’autres exemples similaires chez GORE ou FAVI.

Ce n’est bien évidemment pas un changement de posture simple et voilà pourquoi bon nombre de dirigeants, directeurs, managers freinent des deux pieds. Comment laisser libre ses collaborateurs ?!! Autant de sujets et de questions sur lesquels nous vous proposons d’avancer en groupe inter-entreprises pour une plus grande ouverture et une fertilisation croisée dans notre prochain Atelier Libérateur du Manager au Leader. Ne tardez pas à vous inscrire, les places sont parties en 2 semaines pour le dernier atelier.

Retrouvez d »autres contenus ci-dessous dans mon interview pour Manager Collaboratif :

  • 2’ Chef de projet manager non hiérarchique : qu’est-ce qui est déjà libéré dans votre posture ?
  • 5’ Qu’est-ce que les entreprises classiques risquent à rester dans le management hiérarchique ?
  • 10’ Les fondamentaux de l’Entreprise libérée et les impacts sur le Management : pas d’anarchie grâce aux valeurs limites
  • 12’ Avez-vous l’expérience du Management matriciel ? Quelle part de notre travail pour satisfaire notre hiérarchie plutôt que nos Clients ?
  • 14’30 : Quels sont les freins pour passer à l’Entreprise libérée ? Quel chemin de libération ?
  • 16’30 : Des exemples de fonctionnements d’entreprises libérées GORE, Harley Davidson, intelligence collective, management transversal non hiérarchique,
  • 23’ : Et l’Innovation ? Exemple d’innovation créée grâce à la libération d’entreprises, le cas de chez HCL Technologies, SOL
  • 29’ : 3 conseils à un manager pour libérer ses équipes ? Ecouter ses équipes, identifier ses talents pour trouver sa nouvelle place, définir sa vision et la partager
  • 41’ : Conseil pour organiser une réunion avec le Forum Ouvert pour augmenter l’espace de liberté de vos équipes

Crédits photos : fotomek – Fotolia & Getty Images

Les livres cités dans l’article et la vidéo :

A lire également :

Qu’avez-vous pensé de cet article ? Avez-vous déjà essayé une de ces pistes ? Avez-vous d’autres pistes que vous recommanderiez ? Laissez-moi un commentaire ci-dessous et n’hésitez pas à partager cet article. D’avance merci 😉

Arnaud GERARD Consultant Coach - Créer la Réussite Partagée - Intelligence collective Management Participatif Vision Partagée Arnaud GERARD, Organisateur d’événements, Coach 
Libérer nos Energies pour Bâtir nos enVies
sur Google+ | Viadéo | LinkedIn






Bienvenue sur Créer la Réussite Partagée !      Créer la Réussite Partagée : bâtir nos envies avec les Talents de chacun                                  

Recevez gratuitement l’agenda, les derniers articles + 1 cadeau : mon guide « Découvrez vos Talents en 1 heure« 

2 réflexions au sujet de « 3 pistes concrètes pour libérer vos équipes et, votre posture ! »

  1. Ping : Manager ou Leader, 3 pistes concrètes pour libérer vos équipes et votre posture ! - Coaching d'intelligence collective

  2. Tout à fait d’accord. Donner plus de liberté, mais aussi de responsabilité, à ses collaborateurs booste leur créativité, leur motivation et leur performance. Mais comment mettre en place la transition d’une hiérarchie dite « classique » à une hiérarchie de ce type ? N’y a-t-il pas de risque d’échec ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *