Ratatiné ? Comment changer facilement avec la bonne dynamique

Changer n’est pas simple. Tu peux en avoir envie mais pas l’énergie, la disponibilité ou l’environnement qui s’y prête. Pire que tout, peut-être ne t’en crois-tu pas capable ?

Comment faire pour qu’à l’instar de nos résolutions du 1er de l’an, notre élan ne s’évapore pas rapidement ? Comment savoir par quoi commencer ? Comment avoir plus confiance en soi et savoir ce que nous voulons vraiment ? Comment éviter de nous sentir ratatiné par notre quotidien ?

Changer sans forcer avec l'ELE de réussite

Je vais te présenter ici l’ELE (prononcer « aile ») de réussite qui est un outil pour changer, sans forcer, en fonction de ses Envies, de son degré de Liberté et de son Energie dans son contexte aujourd’hui.

Si tu as tellement de choses en tête que tu n’y vois plus rien, prends déjà un temps pour te poser et écoute ta musique préférée, ferme les yeux, lis un bon article ou fais quelques étirements pour réacquérir un peu d’Energie et d’Envie.

Après, choisis un nouvel objectif adapté à ta disponibilité (Liberté). Si tu n’as pas 5 minutes de libre pour toi chaque jour, pas besoin de faire sciences Po pour comprendre que ta nouvelle envie de te remettre au sport, par exemple, ne va pas s’enraciner dans ton quotidien comme par magie.  

Pire, le fait de viser cet objectif inatteignable ne fera que renforcer ta mauvaise estime de toi-même et te démotiver !

Tout est une question de dynamique pour rester dans une bonne énergie

« Le fardeau ne doit pas être plus lourd que le porteur » nous dit Sénèque.

Ton second objectif sera peut-être de te dégager une heure par semaine pour prendre soin de toi et faire des choses que tu aimes, en commençant peut-être par lister ce à quoi tu aspires.

Aller vers la vie que nous voulons vraiment s’ajuste au fur et à mesure des actions, objectifs et projets que nous réalisons pour nous en approcher.

L’ELE de réussite est outil de connaissance de soi et d’auto-coaching basée sur une méthode progressive qui s’inspire des recherches autour de la psychologie positive, de l’amélioration continue (roue de Deming), ainsi que de la motivation individuelle et collective (Daniel H. Pink et Mihaly Csikszentmihalyi). Elle s’appuie aussi sur les intuitions et apports des grands penseurs : Socrate, Aristote, Confucius, Nietzsche, …

 » La vie c’est comme un bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre  » Albert Einstein.

Comme il n’y a pas de ligne d’arrivée à un bonheur définitif, c’est un mouvement continu vers la vie que nous voulons vraiment et comme l’a démontré Aristote : « le seul mouvement qui, dans l’espace, puisse être continu, c’est le mouvement circulaire ».

Un mouvement circulaire d'amélioration continue

La roue de Deming, bâtie pour l’amélioration continue, nous montre le principe de base : décider, planifier, agir, vérifier, puis à nouveau décider, … Ce qui y manque : tenir compte de l’envie des personnes, de leurs affinités et de leurs disponibilités. Si l’on impose aux uns et aux autres l’exact inverse des activités qui leur plaisent, comme dans un grand plan de transformation décidé en haut lieu, on sait très bien qu’on échoue ! Aujourd’hui, les équipes sont de plus en plus invitées à s’auto-organiser en intelligence collective en fonction des envies, prédispositions et capacité de chacun dans leur entreprise.

Trois axes à développer : son Envie, sa Liberté, son Energie

Trois conditions nous permettent de réussir notre dynamique d’avancée progressive, qu’elle soit individuelle ou collective, vers la vie que nous voulons vraiment, sans même nous y épuiser :

  • L’Envie : sans envie, pas de mouvement vertueux, durable. Être contraint fatigue.
  • L’Energie : toutes les actions que nous effectuons seul ou avec notre entourage doivent nous apporter au global plus d’énergie qu’elles nous en coûtent. Par exemple : faire avec d’autres m’épanouit alors que mettre de l’ordre seul m’épuise (c’est l’inverse pour d’autres).
  • La Liberté : pas de changement sans disponibilité, confiance en soi, et environnement propice. Par exemple, vouloir changer sans aucun soutien ni confiance nous voue à l’échec.
  • Ces 3 axes sont interdépendants : plus j’ai envie de quelque chose et plus je vais trouver de la disponibilité, moins j’ai confiance en moi et moins j’aurais de l’énergie.
ELE de réussite Envie Liberté Energie

A travers ce que j’appelle l’ELE de réussite, je te propose de te bâtir une aile volante triangulaire virtuelle dont les 3 coins sont ton Envie, ton Energie et ta Liberté. Plus tu auras d’Envie, d’Energie et de Liberté à réaliser tes objectifs et projets et plus cette aile s’agrandira et saura te porter sereinement au-dessus des barrières qui pointent à chaque étape, le tout en gardant une bonne dynamique.

Comment bien choisir son nouvel objectif

Si une nouvelle envie de changement envahit ton mental et tes émotions de doutes, de remords d’un passé, d’appréhensions d’un futur – tout ce que Nietzche appelle les « forces réactives » -, trouve alors une autre idée sous peine de procrastiner !

« Celui qui veut déplacer des montagnes commence déjà par enlever les petits cailloux » nous dit Confucius. La 1ère étape est déjà de te fixer un objectif à la hauteur de la disponibilité, de l’envie et de l’énergie que tu peux raisonnablement dégager à présent.

Ensuite, il faut mesurer un succès à ce qu’il nous a coûté. Pas question au premier abord de t’astreindre à accomplir laborieusement une activité que tu détestes. Préfères d’abord multiplier une activité que tu aimes faire : cela t’apportera facilement de l’Energie par le plaisir qu’elle génère et la fierté d’avoir réussi ton 1er objectif.

« J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé » : Voltaire avait vu juste, être heureux nous permet d’être 2/3 moins malade, trois fois plus créatifs, et de 30 à 50% plus productifs, nous indique la méta-analyse de King, Diener et Lyubiomirsky qui a corroboré plus de 200 études. Mihaly Csikszentmihalyi nous invite au-delà à atteindre le flow : cet état où nous sommes totalement absorbé par notre occupation, nous nous sentons hyper productif, et perdons la notion du temps.

Une fois ce 1er objectif réalisé, tu commenceras à croire que tu as les moyens, pas à pas, de changer la donne dans ta vie tout en y prenant du plaisir et sans mettre en péril tout le reste. « Le véritable chemin commence quand vous sentez : « c’est à portée de ma main » » Swami Prajnanpad

Avec l’élan et l’envie ainsi générés, fixe-toi ensuite un second objectif.

Pour éviter de viser des vœux pieux, et inatteignables, poses-toi la question : « à quoi saurais-je que j’avance concrètement dans la bonne direction ? ». Gravir l’Everest, c’est le Graal dans plusieurs mois. A quoi concrètement je verrai dans les prochaines semaines que j’avance : dois-je d’abord m’acheter des chaussures de randonnées, m’essayer à une première balade dans la forêt d’à côté, m’inscrire à un week-end randonnée le mois prochain ?

Quel est le degré de Liberté dont je dispose ?

A l’image de la préparation mentale d’un sportif qui ne peut performer que s’il y croît, de 1 à 10 à combien crois-tu, au fond de toi-même et sans tricher, que tu peux atteindre ton nouvel objectif ?

Pourquoi n’as-tu pas mis 10 ? Pourquoi et enchaînes encore 5 pourquoi sur tes réponses pour trouver la croyance qui te limite.

« Parce que je suis trop timide, parce que j’abandonne trop vite, parce que je n’ai pas le niveau, … » Nous sommes le résultat de nos croyances et nous passons 95% de notre temps à les valider. Si nous pensons que nous sommes nul en math, nous allons nous sentir stressé avant un examen, bloquer sur le 1er exercice qui est le plus dur, perdre nos moyens et au final rater l’examen et valider notre croyance que nous sommes nul en math. CQFD : Ce Qu’il Fallait Démontrer.

Où en serons-nous dans 6 mois si nous continuons à avoir ce genre de croyance ? Et dans 2 ans ?

Que devons-nous changer dans notre façon de penser, dans notre croyance, pour nous laisser une chance de réussir notre objectif primordial pour aller de l’avant. Que « je sais discuter lorsque j’ai préparé un sujet de conversation, que j’ai réussi mon permis au bout de la 3ème fois, que j’ai réussi le partiel d’anglais alors que je ne pensais pas avoir le niveau, … ».

Il nous faut construire une nouvelle croyance ressource, positive.

Les questions à se poser

Pour bâtir puis développer ton ELE de réussite, voici les questions auxquelles répondre te permettra d’étirer les trois coins de ton aile virtuelle, à mesure que tu amélioreras ta connaissance de toi-même, ainsi que la réalisation de tes objectifs :

  • Envie : qu’est-ce qui te fait lever le matin ? Qu’est-ce qui a du sens et qui te donne envie de te mettre en mouvement dans ta vie ?
  • Energie : qu’est-ce qui t’apporte de l’Energie, qui te ressource, te nourrit dans les activités que tu fais ? Inversement, qu’est-ce qui t’en coûte, te fatigue, t’épuise ?
  • Liberté : quelle est ton niveau de disponibilité, de confiance en toi-même et de liberté pour réaliser tes objectifs et aller vers la vie que tu veux vraiment ?

Pour répondre à ces questions, préciser ton Envie et ton Energie, tu peux regarder la vidéo ci-dessous et lire cet article pour trouver lequel de ces 7 modes de vie te convient le mieux.

Fais ton auto-diagnostic pour savoir par quoi commencer

Où en es-tu : t’es-tu déjà défini un objectif de progrès et/ou un projet pour aller vers la vie que tu veux vraiment ? Tu sens que tu patines aujourd’hui, est-ce plutôt dû à un manque d’Envie, de Liberté ou d’Energie ? Si tu es un peu perdu, réalise le test ci-dessous pour identifier les prochaines actions à mener pour progresser dans ce cheminement, en fonction de ton contexte et de ton niveau d’avancement. 

Notes ci-dessous de 1 à 10 à combien les affirmations suivantes, qui composent chacun des 3 axes de ton ELE de réussite, te semblent justes dans ton contexte : 1 = pas du tout, 10 = totalement. 

  • Envie : .. / 30, soit .. %
    • Le Pourquoi de mon projet/objectif est suffisamment clair et me fait envie : ../10
    • J’ai précisé mes choix de vie et mes priorités à 3 ans* : .. /10
    • Le pourquoi de mon projet est en phase avec mes choix de vie* : .. / 10
  • Liberté : .. / 40, soit .. %
    • J’accorde du temps pour avancer sur mon projet ? .. / 10
    • Je crois que je peux réussir mon projet : .. / 10
    • Je suis suffisamment autonome et/ou soutenu par mon entourage pour avancer sur mon projet : .. / 10
    • Je connais mes peurs sur ce projet et j’ai un plan d’action pour parer/limiter tous les risques : .. /10 (mettre 10 si je n’ai pas de peur)
  • Energie : .. / 40, soit .. %
    • Les tâches que j’ai à faire pour réussir mon projet sont suffisamment claires et priorisées : ../10
    • Les tâches que j’ai à faire me motivent : .. /10
    • Je sais me faire plaisir au quotidien (Mes petits bonheurs)* : .. / 10
    • Je connais ce que j’aime ET ce qui me réussit (mes Talents)* : .. / 10

Note ci-après les trois affirmations pour lesquelles tes scores sont les moins élevées. Place en 1er une des affirmations qui te semble facile à améliorer et ensuite l’affirmation qui te paraît la plus importante à travailler. Celle-ci se trouve sans doute sur l’axe Envie, Energie ou Liberté sur lequel tu as le moins de point. Place en 3ème, une autre affirmation qui compte également et sur laquelle tu pourras avancer quand tu le sentiras.

Résultat : tes trois questions prioritaires à travailler sont :

  •  
  •  
  •  

Note ici en complément les actions qui te viennent spontanément pour faire un pas de + :

  •  
  •  
  •  

*Pour affiner ton Envie, regarde la vidéo « Comment savoir ce que je veux vraiment ? » intégrée plus haut. Tu trouveras encore plus d’exercices et d’explications dans mon livre « Avoir la vie de ses rêves ».

Tu as trouvé cet article utile ? Partage tes commentaires ci-dessous.

Quels sont tes trucs et astuces pour rester dans la bonne dynamique ? Qu’est-ce qui te semble le moins facile ?

Ecrit par Arnaud GERARD, Coach de groupes – Co-pilote de nos Transformations LinkedIn | Twitter | Facebook

Arnaud GERARD

Co-organisateur d'événements, Coach certifié, Conférencier et Auteur, j'accompagne des groupes d'engagés à faire leur part pour un monde plus durable. 1/ A travers des ateliers inter-entreprises (Apéros Libérateurs) depuis 6 ans, des conférences inspirantes (F. Laloux, J.F. Zobrist, M. Sarrat, ...) et un parcours B'ATTITUDE 2/ A travers des conférences et ateliers en grande école à Dauphine, Mines-Telecom, Arts & Métiers ... auprès des décideurs de demain. Thèmes : accompagnement au changement, management d'équipe & de projets, coaching de projet professionnel.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.